pour une approche quantique de la conscience (colloque international)

Publié le 4 Juillet 2013

Qu’est-ce que  la conscience?

Malgré les énormes progrès scientifiques réalisés au cours des deux dernières décennies, l’affirmation du Prix Nobel de médecine Sir John Eccles, l’un des grands neurologues du XXe siècle selon laquelle la nature de la conscience défie tout type d’explication matérialiste est toujours d’actualité.  Il y a aujourd’hui quasiment autant de modèles pour tenter d’expliquer la conscience que de spécialistes dans ce domaine. Cette situation est sans équivalent dans la science d’aujourd’hui, s’agissant d’un phénomène aussi crucial et qui nous touche d’aussi près.

N’est ce pas la preuve que les recherches ont été dirigées jusqu’à présent dans une mauvaise direction, et qu’il faut explorer des pistes radicalement différentes?

Une des pistes prometteuse consiste à faire appel à la physique quantique pour mieux tenter de cerner la nature profonde de la conscience. Différentes théories sont été émises et dans ce domaine là aussi, il y a autant d’approches différentes que d’auteurs.

Mais ici, il y a une explication claire, c’est le fait que la science actuelle avec sa démarche réductionniste n’aime pas ceux qui transgressent les frontières entre les disciplines. De nombreux biologistes et neurologues ont ainsi comme réflexe de dire que la physique quantique n’a rien à faire chez eux quand ils en entendent  parler.

C’est pourquoi on peut penser que des progrès importants pourraient naître du rapprochement d’initiatives encore bien trop isolées qui existent dans ce domaine. C’est dans ce cadre que l’Université interdisciplinaire de Paris, avec le soutien de la fondation Denis Guichard, a mis en place un colloque international  «Pour une approche  quantique de la conscience ».

Cette manifestation exceptionnelle réunira pour la première fois 5 des plus grands physiciens quantiques ayant développé des approches originales dans le domaine de l’interaction entre physique quantique et conscience. Venant des Etats-Unis,  de Russie,  et de Suisse, ils rencontreront des chercheurs français ayant eux aussi développé des approches dans ce domaine.

Le 11 mai à Paris une journée permettra au grand public de profiter de la présence en France de ces chercheurs pour découvrir leurs recherches et la diversité de leurs approches. Le 12 mai une journée réservée aux   professionnels sera organisée pour poser les fondements d’une future collaboration internationale autour de ce thème avec l’espoir de faire ainsi  progresser une des grandes questions non résolues qui se posent à l’humanité depuis des siècles et même des millénaires: Qui sommes-nous? Quelle est notre véritable nature?

Rédigé par Marie Jose A

Repost 0
Commenter cet article