LE POUVOIR DES METAPHORES exercices

Publié le 12 Janvier 2011

LE POUVOIR DES METAPHORES140px-Auguste Rodin - Grubleren 2005-02

 

« je suis au bout du rouleau »

« je suis au pied du mur »

« ma tête va éclater »

« j’étouffe »

« je suis dans une impasse »

« je vois la vie en rose »

« la vie ce n’est pas de la tarte »……………….

Les métaphores sont « des symboles ». Chaque fois que nous expliquons ou communiquons un concept en le comparant à autre chose, nous utilisons une métaphore.

Les deux termes peuvent ne rien avoir en commun, mais la connaissance de l’un, nous permet de comprendre le sens du deuxième. Les métaphores sont des symboles, et à ce titre, elles peuvent, mieux que les simples mots, engendrer très rapidement une plus grande intensité émotionnelle. Les métaphores peuvent nous transformer « instantanément »

En qualité d’être humain, nous pensons et parlons constamment par métaphores.  Nous disons par exemple que nous « sommes dans le noir », que nous nous « sentons submergés »….  Croyez-vous qu’il est plus stressant de considérer un défi comme « une tentative de surnager » ou comme « l’occasion de monter l’échelle du succès » ?

Les métaphores, sont « un jugement » que nous portant sur le monde et nous-mêmes, elles déclenchent en nous des émotions, et donc ont une incidence directe et essentielle sur nos décisions, nos actions, et donc notre vie. Si nous voulons que ce que nous vivons change, il est important de prêter attention aux métaphores que nous employons pour décrire notre monde.

Je vous propose quelques exercices pour vous familiariser avec le monde de la métaphore et votre propre  mise en symbole de votre vie.

 

EXERCICE :

1/ Qu’est-ce que la vie ? Écrivez les métaphores que vous avez déjà employées, pour « définir » la vie :

« La vie est une lutte perpétuelle », « la vie est un jeu…. » « La vie est comme…. »

Faites un brainstorming (laissez venir toutes les idées et mettez-les sur le papier, sans y réfléchir), et faites appel à toutes les métaphores que vous employez pour décrire la vie. Vous en avez certainement plus d’une.

Lorsque vous êtes découragé, vous coparez peut-être la vie à un combat ou une guerre, et lorsque vous vous sentez bien, la vie devient peut-être un cadeau pour vous.

Ecrivez toutes les métaphores qui vous viennent à l’esprit. Puis examinez votre liste, et demandez-vous :

  • « si la vie est comme ceci ou comme cela, qu’est-ce que cela signifie ? »
    • Si la vie est « sacrée » qu’est-ce que cela signifie ?
    • Si la vie est un rêve, qu’est-ce que cela signifie ?

……….

Chacune de vos métaphores est à la fois dynamisante et limitative. 

  • « le monde est une scène », cela peut être une bonne métaphore qui vous permet de vous faire valoir et de vous faire entendre, mais elle peut aussi signifier que vous jouez continuellement un rôle sans jamais exprimer vos véritables sentiments. Examinez de près les métaphores que vous employez. Quels sont leurs avantages, et leurs désavantages. Quelles nouvelles métaphores souhaitez-vous vous offrir pour être plus heureux, plus libre et plus fort dans la vie ? ou tout autre but ?

 

2/ faites la liste des métaphores que vous associez aux liens que vous avez avec les autres, votre famille, votre couple.

Sont-elles dynamisantes ou limitatives ? N’oubliez pas que la seule manière de changer vos métaphores est d’en prendre conscience. C’est alors que votre cerveau réagira et que vous vous direz ; « ceci ou cela ne fonctionne pas, c’est ridicule, de penser cela, cela m’empêche de me réaliser ». il devient alors plus facile d’adopter une nouvelle métaphore. La beauté de cette technique réside dans sa simplicité !

 

3/ choisissez une autre facette de votre vie qui a beaucoup d’importance pour vous : votre famille, votre travail, votre santé…. Et découvrez les métaphores que vous utilisez pour la décrire. Dressez la liste de ces métaphores et étudiez leur impact.

Ecrivez par ex : « apprendre est un jeu ». ou « apprendre est un devoir ». En fonction de ce à quoi vous comparer l’apprentissage, ce que vous ressentez envers l’apprentissage est différent, et donc les actions et la façon de le faire seront différentes.

Soyez conscient des conséquences positives et négatives de chaune de vos métaphores. En les examinant de plus près, vous pouvez vous ouvrir à de nouveaux horizons de vie.

 

 

Rédigé par Marie Jose A

Publié dans #"coaching" exercices à faire et à refaire

Repost 0
Commenter cet article