A L'ECOUTE DE VOS BESOINS

Publié le 15 Février 2011

Saviez-vous que...
...vous seul connaissez vos besoins?


Tout d’abord, il importe de faire la différence entre un besoin et un désir. Un désir se situe principalement au niveau du faire et du avoir, alors que le besoin se situe au niveau du être. Par exemple, vous pouvez désirer manger du chocolat, ne rien faire une journée donnée, faire du sport, aller en vacances, etc. Si vous répondez ainsi à votre besoin d’être reposé, de faire le plein d’énergie, vous faites d’une pierre deux coups.


Cependant, la grande majorité de nos désirs ne répondent pas à un besoin du moment. Voilà pourquoi les gens ne se sentent pas satisfaits après avoir comblé un désir. Je me souviens que pendant longtemps, quand j’étais déçue, quand je vivais des émotions, j’avais le désir d’aller magasiner et de m’acheter une gâterie, comme une paire de souliers dont je n’avais pas vraiment besoin mais qui me plaisait. En réalité, cet achat ne comblait rien au niveau de mon être. Ce désir comblait un vide à l’intérieur de moi. Quel était mon véritable besoin alors?
Pour le trouver, je me suis demandé ce que le problème
M ’EMPÊCHAIT D’ÊTRE (si vous mettez en pratique cette technique, vous pouvez remplacer le mot être par me sentir si c’est plus facile pour vous).
Ces situations qui me faisaient vivre de grosses émotions m’empêchaient d’être calme, de relaxer, etc. Ces besoins n’étaient pas comblés par une paire de souliers. J’étais peut-être joyeuse sur le coup, mais une fois revenue chez moi, la cause des émotions était encore là.  C’est seulement en découvrant ce qu’on veut ÊTRE qu’on peut trouver les moyens (au niveau du avoir ou du faire) pour y parvenir.
Maintenant, lorsque ce même genre de situation se produit, je ne cours plus au magasin pour combler mon vide intérieur. Je cherche plutôt à savoir ce qui me permettrait d’être calme (personnellement, j’utilise la technique du miroir, car elle me permet de faire la paix avec la ou les personnes concernées ainsi qu’avec moi-même en m’acceptant telle que je suis à ce moment-là). J’aime toujours m’acheter des souliers, mais ce n’est plus avec la même motivation qu’auparavant.
On ne peut jamais connaître les besoins des autres et personne ne peut connaître nos besoins car nous sommes les seuls à pouvoir répondre à la question suivante : ce que je désire en ce moment m’aidera à être quoi?


La raison d’être de chacun de nous est d’ÊTRE ce que nous voulons être à tout moment, et ce, dans l’acceptation, c’est-à-dire sans aucun jugement de bien ou de mal. Nous sommes tous des dieux qui expérimentent sans cesse. Nous pouvons être ce que nous voulons, que ce soit positif ou négatif, car c’est toujours nous qui devons en assumer les conséquences. Cette notion de responsabilité nous aide sans cesse à devenir plus intelligents, c’est-à-dire à faire des choix qui auront de bonnes conséquences pour nous. Quand nous nous accueillerons dans tout ce que nous décidons d’ÊTRE, sans aucune culpabilité, nous aurons atteint le but ultime d’être ici, dans le moment présent.
Tant et aussi longtemps que nous n’écoutons pas nos besoins à cause de nos nombreuses peurs et croyances, nous vivons dans le regret, dans les émotions, à cause de nos nombreux besoins non satisfaits. Nous créons un cercle vicieux : comme nous n’arrivons pas à répondre à nos propres besoins, nous espérons que quelqu’un d’autre le fera à notre place sans réaliser que nous demandons l’impossible. Nous continuons donc à alimenter nos émotions et nos peurs.
Je peux vous assurer qu’en décidant ce que nous voulons et qu’en nous acceptant dans ce « JE VEUX », les personnes autour de nous acceptent facilement ce que nous voulons. Quand une personne est dérangée par un désir ou un besoin que nous avons, c’est signe que nous n’acceptons pas de le vouloir, nous nous sentons donc coupable. Il n’en tient qu’à nous d’agir autrement.
 
 texte de Lise Bourbeau
ecoutetoncorps.com

*************

Alors que choisissez vous de vivre , d' être ???

Qu'est il est important dans votre vie, là maintenant?

Avez vous noté cela sur un cahier, une feuille?


L'écriture permet de poser en un premier temps et permet de faire fonctionner plusieurs sens. ( visuel)

Après lisez à haute voix  (auditif)
et ressentez c'est comme si vous êtes déjà comme vous choisissez d'être (kinesthésique).

et remettez vous régulièrement dans la situation.

 Notez si vous avez des peurs, des pensées qui vous disent "ce n''est pas possible" 


alors  rassurez votre mental en lui disant et si pour une fois et bien oui c'est possible , moi en tout cas  j'y crois, tu as le droit de douter mais moi j'y crois!!!

 

 

Bonne écoute de vos besoins

Rédigé par Marie Jose A

Publié dans #"coaching" exercices à faire et à refaire

Repost 0
Commenter cet article