Ces choses que notre cerveau voit, mais pas nous

Publié le 21 Novembre 2013

Ces choses que notre cerveau voit, mais pas nous

140

6

1

1

Notre cerveau est un petit cachottier. Il paraît qu'il perçoit en permanence des tas de choses qu'il ne daigne pas partager avec nous. Il en ferait même ses propres interprétations, comme s'il savait mieux que nous ce qui valait la peine d'être vu.

En gros, le cerveau traite et comprend des données visuelles dont on pourrait nejamais avoir conscience. C'est ce que des chercheurs, le doctorant en psychologie Jay Sanguinetti en tête, ont mis en avant dans une récente étude publiée dans la revuePsychological Science. Avec la professeure de psychologie Mary Peterson, ils défient les théories actuelles sur la façon dont le cerveau traite les informations visuelles.

Vous avez certainement déjà vu passer des images comme celle-ci:


A priori, c'est un objet noir abstrait. Mais en regardant d'un peu plus près, que voit-on? Deux chevaux blancs. C'est ce genre d'images qu'ils ont utilisé dans leur expérience. Ils ont fait défiler une série de ces images aux participants, certaines avec des objets (ou animaux, comme les chevaux) du monde réel, d'autres sans rien d'autre que l'objet abstrait. Et ils ont surveillé les ondes cérébrales des participants avec un électroencéphalogramme.

Le cerveau est conscient, pas nous

La réponse est oui. L'électroencéphalogramme montre un pic dans les ondes cérébrales lorsque la personne reconnaît un objet et l'associe à une signification. Pourtant, elle n'est absolument pas consciente d'avoir perçu cet objet.

Oui mais comment peut-on être sûr que ce fameux pic n'est pas simplement une erreur, ou la conséquence d'un tout autre processus? C'est là que les images sans aucun objet caché interviennent. Lorsque les participants regardaient celles-ci, aucun pic n'était visible sur l'électroencéphalogramme.

Peterson ne cache pas sa joie: "C'est énorme. On a une évidence neuronale que le cerveau traite la forme et le sens des images cachées dans les silhouettes qu'on a montré aux participants dans notre étude."

Traiter toutes les informations coûterait trop d'énergie

Mais pourquoi donc notre cerveau nous ferait-il une chose pareille? C'est vrai, pourquoi ne pourrait-on pas tout savoir, si lui le peut? Déjà qu'il paraît qu'on ne l'utilise qu'à 10% de ses capacités, si en plus il fait des siennes...

En gros le cerveau traite tout, mais il décide de ce qu'il veut bien nous montrer. Rassurez-vous, il n'y a aucun message subliminal dans cet article.

Rédigé par Marie Jose A

Repost 0
Commenter cet article

Adèle 25/09/2017 16:09

Bonjour, pensez-vous que les séances d'hypnose mp3 type "hypnocament" soient efficaces pour cibler le cerveau droit ?